Le livre dans la Cité

Le livre dans la Cité


Quelle place a le livre dans la Cité ?

2012, année électorale… Une excellente occasion pour le Salon de s’interroger sur le rôle social du livre. Quel est le rôle du livre et de la lecture dans la ville ? Quelles fonctions occupent-t-ils de l’école à l’université ? Au travail ? Dans les transports en commun ? Dans le développement personnel de chacun d’entre nous ?




« Le livre dans la Cité » pose aussi la question du rôle des prescripteurs et des médiateurs que sont les enseignants, les parents, les libraires, les bibliothécaires… Autant de sujets, et plus encore, dont débattront avec vous essayistes, sociologues, philosophes, éditeurs, auteurs et hommes politiques.





 PROGRAMMATION


Vendredi 16 mars


10h30-11h30 : La langue française, entre Molière et les sms 

A l’occasion de la publication du Figaro littéraire spécial Langue Française, Etienne de Montety, directeur de la rédaction du Figaro littéraire et Philippe Delerm, écrivain, s’interrogent sur la pertinence du « bien écrire ». A l’heure des SMS et des tweets, est-il encore nécessaire de protéger notre langue ? Comment un journal comme Le Figaro appréhende ces questions au quotidien ? Nos deux conférenciers échangeront également autour des mots qu’ils ont retenus parmi ceux qui font l’actualité.
Philippe Delerm interviewé par Etienne de Montety

Localisation : Scène des Auteurs




10h30-14h30 : RÉGION LYCÉENS

Rencontres avec huit auteurs sélectionnés pour le Prix Région Île de France, interviewés par des lycéens.

Localisation : Grande Scène



france télévisions
11H30-12H30 : Où commence l’histoire de France ?

Animé par : Fabrice d’Almeida
Joël Cornette « Histoire de France » éditions Belin
Geneviève Buhrer Thierry
Jean Boutier « Grand Atlas de l’histoire de France » éditions Autrement
Fabrice d’Almeida « Ressources inhumaines » éditions Fayard

Localisation : Scène des Auteurs




12h30-13h30 : Un avenir de paix au Liban, serait-il possible ?

Animé par
: Marc Kravetz, journaliste à France Culture
Cette conférence vise à révéler l’intérêt des réflexions de l’auteur sur la question de la «violence» qui a ravagé le Liban sous différentes formes et de mettre l’accent sur la nécessité d’une «culture de lien» comme seul remède possible aux longues années de guerre sans toutefois négliger le grand pas qu’a franchi  la «Révolution du Cèdre» dans ce sens, révolution dont Frangié fut un acteur principal et qu’il juge inachevée.
Samir Frangié « Voyage au bout de la nuit » (Éditions de L'Orient des Livres/ Actes Sud)
Alexandre Najjar, écrivain « Kadicha » (Plon) & Anatomie d’un tyran : Mouammar Kadhafi (Actes Sud / L’orient des Livres)
Ghassan Salame, politologue, directeur d’étude à l’Institut  d’études politiques de Paris
• M. Farouk Mardam Bey, directeur de la collection Sindbad chez Actes Sud.
Henry Laurens, titulaire de la chaine d’histoire contemporaine du monde arabe au Collège de France

Localisation : Scène des Auteurs




15h30-16h30 : La bibliothérapie, quand les livres aident à vivre

La bibliothérapie vous intéresse ?
Vous avez envie d’échanger autour des livres qui vous ont fait du bien ?
Arnaud de Saint Simon et Flavia Mazelin Salvi, de Psychologies, Jacques Salomé, écrivain, et Alain Golomb, enseignant, débattront sur le thème

Localisation : Scène des Auteurs

A NOTER - Sur le thème de la bibliothérapie
Le 16 mars à 16 h 30 et les 17, 18 et 19 mars à 14 h 30 : Erik Pigani,
psychothérapeute et journaliste à Psychologies, animera des ateliers (espace iDTGV, une heure, trente personnes).

[+] d'infos

Localisation : stand V69




18h30-19h30 : Moscou : l’écrivain dans la cité

L’histoire de a Russie s’écrit à Moscou…Quatre écrivains, souvent engagés, pensent et interrogent la société russe d’aujourd’hui.
Une rencontre avec Zakhar Prilépine, Dmitri Bykov, Andreï Guelassimov et Boris Akounine
Animé par : Florence Noiville

Localisation : Scène des Auteurs


Samedi 17 mars


10h30-11h30 : Crise financière, crise spirituelle

Intervenants :
Etienne Rodarie, "Dettes et monnaie de singe", Salvator
Frédérick de Coninck, "si proches et si loin les uns des autres", Oliveta
Jean-Claude Guillebaud, "Le deuxième deluge", Desclée de Brouwer
Elena Lasida, « le gout de l’autre – la crise, une chance pour réinventer le bien », Albin Michel
Animé par : Dominique Greiner,  Rédacteur en chef religieux, La Croix

Localisation : Scène des auteurs




10h30-11h30 : La bit-lit, plus qu’un genre, un phénomène 

Définition et décryptage d’un genre littéraire devenu en quelques années un véritable phénomène d’édition. Mélange de Fantasy, de sentimental, de polar et de chick-lit, la bit-lit a fait exploser les ventes des rayons fantastiques (+45% en 2010 !). Alors qu’est-ce exactement que la bit-lit ? Quelles sont les raisons de son succès ? Quelles en sont les tendances et les perspectives ? Autant de questions auxquelles tenteront de répondre des intervenants qui évoluent au cœur même du sujet.                      
(*Source : conférence Entertainment GFK)
Intervenants :
Stéphane Marsan – directeur de la publication des éditions Bragelonne/Milady
Marjolaine Boutet – auteur de l’ouvrage Vampires, au-delà du mythe (Ellipses)
Jeanne Faivre d’Arcier – auteur de l’ouvrage Le Dernier Vampire (Bragelonne)
Animé par : Jean-Luc Rivera – critique et organisateur des Rencontres de l’Imaginaire de Sèvres

Localisation : Grande Scène


Marianne

11h30-12h30 : La France a-t-elle encore un avenir ? 

Une heure d'entretien avec Emmanuel Todd
Nicolas Sarkozy avait souhaité en 2010 un débat sur l'identité nationale... Il aura tourné court. Le candidat du Parti socialiste à l'élection présidentielle, François Hollande, affirmait le 22 janvier dans son discours du Bourget: "La France n'est pas un problème, elle est une solution". Depuis des années déjà, on sent pourtant monter une inquiétude autour de ce qui rassemble encore les Français. Coauteur de "L'invention de la France" (Gallimard), le démographe Emmanuel Todd donnera son sentiment sur cette importante question.
Animée par : Aude Lancelin.

Localisation : Scène des auteurs




12h30-13h30 : Algérie coloniale : quelles mémoires pour quelles histoires ?

En cette année anniversaire de l'Indépendance de l'Algérie, l'historien tout comme le romancier ne doivent-ils pas déchirer les voiles du mythe et de l'illusion pour dire enfin ce que furent ces 132 années de colonisation.
Intervenants :
Mathieu Belezi, « C’était notre terre » (Flammarion)
Monique Rivet, « Le Glacis » (Métailié)

Localisation : Grande Scène




18h30-19h30 : Grande rencontre avec Frédéric Beigbeder 

Avec « Premier bilan après l’Apocalypse, » (Grasset)  l'auteur phare de toute une génération nous livre sa liste de ses cent livres préférés, de Christian Kracht à Bret Easton Ellis, en passant par des classiques (Gide, Sagan, Salinger, etc.) et des oiseaux de nuit ou perturbateurs (Liberati, Dustan, Despentes, etc.).  Il viendra également parler de l’adaptation au cinéma de son roman devenu culte « L’amour dure trois ans » (Grasset)

Localisation : Scène des auteurs


Le Magazine Littéraire

19h30-20h30 : Écrire la Russie d’aujourd’hui 

Avec Mikhaïl Chichkine, Zakhar Prilepine et Dominique Fernandez
Recherches d'écritures pour dire un pays en mutation, entre deux voix majeures de la littérature russe contemporaine et un grand écrivain français, chroniqueur amoureux de la Russie d'aujourd'hui et de toujours.
Intervenants :
Dominique Fernandez
Zakhar Prilepine
Mikhaël Chichkine
Animé par : Thomas Stélandre, journaliste

Localisation : Scène des auteurs


Dimanche 18 mars


10h30-11h30 : Les Révolutions arabes ont-elles un avenir ? 

Naïri Nahapétian, « Dernier refrain à Ispahan » éditions Liana Levi
Samar Yazbek, « Feux croisés : journal de la révolution syrienne » éditions Buchet&Chastel
Mathieu Guidère, « Le choc des révolutions arabes » éditions Autrement
Asma Guenifi, Présidente de l’association « Ni pute, ni soumise » auteur de "Je ne pardonne pas aux assassins de mon frère"  (éditions Riveneuve)
Bernard GuettaL’An 1 des Révolutions Arabes” (Éditions belin)
Animé par : Marc Semo, chef du service étranger de Libération.

Localisation : Scène des auteurs




13h30-14h30 : Ce qui n’est pas un fait divers est un roman 

Le quotidien le plus banal est depuis longtemps une source inépuisable d’inspiration pour les écrivains. Faits divers, routine familiale, politique … entre les mains des auteurs, naissent les romans les plus passionnants ! 

Kate Colcquhoun "Le chapeau de M.Briggs" (Bourgois)
Emma Donoghue "Room" (Stock)
Giancarlo De Caltado "Les Traîtres" (Métailié)
Wataya Risa  (Éditions Philippe Picquier)

Localisation : Scène des auteurs




14h30-15h30 : L’écologie est-elle une idéologie dangereuse ? 

Pascal Bruckner « Le Fanatisme de l’apocalypse »  (Éditions Grasset)
Enki Bilal « Animal’z »  (Éditions Casterman)
Furukawa Hideo « Alors Belka, tu n’aboies plus ? » (Éditions Philippe Picquier)
Romain Huret « Katrina, 2005. L'ouragan, l'Etat et les pauvres aux Etats-Unis. »  (EHESS)

Localisation : Scène des auteurs




15h30-16h30 : Je me souviens 


Des personnalités évoquent des souvenirs de lectures, de découvertes ou de rencontres marquantes en bibliothèque.

• Antoine Compagnon
• Daniel Picouly
• Eric Orsenna
• Emmanuelle Laborit  
Animé par : Karine Papillaud

Localisation : Scène des auteurs




17H30-18h30 : Grande Rencontre avec Oé Kenzaburo  (Prix Nobel de littérature)

Invité officiel du Salon du livre, le Prix Nobel de littérature 1994, l’immense auteur viendra parler de son œuvre et de ses engagements.

Localisation : Scène des auteurs




17h30-18h30 : Les livres peuvent-ils encore changer le monde ?

Qu'il soit roman ou essai, un livre peut-il faire bouger les lignes, ébranler les certitudes, donner à réfléchir ? Comment une fiction ou un récit peuvent-ils aujourd'hui nous donner à saisir le réel, à mieux le comprendre, à lui donner prise ? Comment et jusqu'où l'auteur et l'éditeur s'engagent-ils en publiant un texte ? Autant de questions auxquelles tenteront de répondre les trois invités dont l'engagement citoyen passe aussi par la littérature, et vice versa.

Lilian Thuram, « Manifeste pour l’égalité » éditions Autrement
Vera Mishalski, éditrice  éditions Noir sur blanc
Laurer Adler, « Manifeste pour les hommes qui aiment les femmes» (Éditions Autrement)
Animé par : Jean-Claude Bologne (Président de la SGDL) & François Coupry (Président de la SOFIA)

Localisation : Grande Scène


Lundi 19 mars


14h30-15h30 : Et vous, comment écrivez-vous ?

D’où vient votre envie d’écrire ? Quel est le point de départ d’un texte ? Pourquoi écrivez-vous ? Autant de questions que les lecteurs et les auteurs débutants aimeraient poser aux écrivains reconnus. En se référant aux livres qu’ils ont publiés, les invités dévoileront les coulisses de leur écriture.

Simonetta Greggio, « L’odeur du figuier » (Flammarion)
Emmanuel Arnaud, « Arthur et moi » (Métailié)
Animé par : Nelly Buffon, journaliste

Localisation : Scène des auteurs



Notre temps
15h30-16h30 : Existe-t-il des auteurs transgénérationnels ?  

Mireille Calmel  « Aliénor » (XO)
Eric Giacometti – Jacques Ravenne « Le septième templier » (Fleuve noir)
Animé par : Geneviève Jurgensen

Localisation : Scène des auteurs




15h30-16h30 : La Paix par l'humour ? 

La nouvelle BD israélienne n'arrête pas de faire parler d'elle : d'Actus Tragicus (avec Rutu Modan, Exit Wounds, primé à Angoulême) aux frères Asaf et Tomer Hanuka (Pizza Kamikaze) et à Gilad Seliktar (Ferme 54), en passant par David Polonsky (Valse avec Bachir), la création israélienne étincelle. Rencontre avec quelques-uns de ses créateurs : Michel Kichka (Dessins désarmants -- ce dernier sous réserve), Uri Fink (Israël-Palestine entre guerre et paix) et Shay Sharka, ce dernier habitant dans les territoires dits "occupés".
Animé par : Didier Pasamonik

Localisation : Grande Scène