Fábio Moon

Biographie

Fábio Moon est né en 1976 à São Paulo. Il commence à publier ses premières pages avec son frère jumeau, Gabriel Bá, au début des années 1990. Ils réaliseront à quatre mains la grande majorité de leurs travaux. Son travail est remarqué en 1997 avec 10 Pãezinhos. La même année, Sunflower and the Moon devient une référence du fanzine indépendant au Brésil. En 1999, Fábio Moon séduit le public américain avec la mini-série Roland, puis réalise en 2006 son premier roman graphique, De : Tales, très largement salué par la critique. Suivent BPRD : 1946 et la série Hellboy. Avec Daytripper, publié sous le label Vertigo, le travail de Fábio Moon est récompensé par l’Eisner Award du Meilleur Album 2011 et sélectionné au Festival International d’Angoulême en 2013. Fábio Moon et Gabriel Bá puisent dans leurs racines pour adapter l’un des textes les plus connus de Machado de Assis, L’Aliéniste (prix Jabuti). En mars 2015, ils proposent une nouvelle adaptation avec Deux Frères, roman éponyme de Milton Hatoum.
 © DR

Bibliographie

Deux frères de Gabriel Bá et Fábio Moon, d'après Milton Hatoum, Urban Comics, à paraître en 2015, traduit par Michel Riaudel.
L’Aliéniste, scenario de Gabriel Bá, d’après Machado de Assis, dessins de Fábio Moon, Urban Comics, 2014, traduit (du portugais) par Marie-Hélène Torres.
Casanova : au service de l’E.M.P.I.R.E. - volume 2 : Gula, scenario de Matt Fraction et dessin de Fábio Moon et Gabriel Bá, Urban Comics, 2013, traduit (de l'américain) par Benjamin Rivière.
Casanova : au service de l’E.M.P.I.R.E - volume 1: Luxuria, scenario de Matt Fraction et dessin de Fábio Moon et Gabriel Bá, Urban Comics, 2013, traduit (de l'américain) par Benjamin Rivière.
Daytripper, au jour le jour, scenario et dessins de Fábio Moon et Gabriel Bá, Urban Comics, 2012, traduit (de l'américain) par Benjamin Rivière.

Dernière parution

Deux frères de Gabriel Bá et Fábio Moon, d'après Milton Hatoum, Urban Comics, 2015, traduit par Michel Riaudel.

Yaqub, fils d’une famille libanaise établie dans la ville brésilienne de Manaus, revient au pays après cinq ans passés au Liban. Il retrouve son père, sa mère et surtout son frère jumeau, Omar. Tous attendent d’assister au bonheur de la réunion des deux frères mais personne n’a véritablement pris conscience que ces cinq ans de séparation ont en réalité cristallisé leur rivalité née à l’occasion d’une querelle sentimentale, quelques mois avant le départ subit de Yaqub pour le Liban. Une rivalité que la cicatrice au visage de Yaqub ne cessa de lui rappeler chaque jour de son exil au Liban.