Ernest PÉPIN


Biographie

Figure de proue de la créolité, Ernest Pépin marque la littérature caribéenne par sa façon moderne d'aborder cette identité issue de multiples cultures. Ernest Pépin commence par enseigner le français avant de mettre au service de la critique sa grande culture littéraire. Sort de sa plume sa conception de la créolité qui, pour lui, ne doit pas se replier sur elle-même. Au contraire, elle doit s'ouvrir et assumer les origines qui l'ont construite. Son premier recueil de poésie, Au verso du silence, est publié en 1984. Mais c'est six ans plus tard qu'il est reconnu, grâce à L’homme au bâton, roman tragi-comique dans lequel Ernest Pépin traite avec humour du folklore antillais. En 2006, dans L’envers du décor, il détruit le cliché de cette Guadeloupe de carte postale où rhum, insouciance et boubous masquent une réalité bien plus sombre.
Ernest Pépin


Bibliographie sélective



 
Le soleil pleurait, Ed. Vents d'ailleurs, 2011

« Il faudra piéter des mangroves de choses non dites, récolter des bribes. Sonder l’impénétrable d’Haïti et plonger dans l’obscur. Je ne suis là que pour emboîter des paroles rapportées. C’est mon travail. J’effile ma langue sur des mensonges et je bobine le tout pour obtenir un racontage plausible. Nous savons tous que la vérité est une mendiante. Belle parole n’a pas de maître mais la mauvaise a toujours un visage. Loués soient les raconteurs ! »
La belle terre d’Haïti, mise en mots par un Guadeloupéen qui rend un hommage vibrant aux femmes haïtiennes, à la vie, à la survie envers et contre tou(t)s !



Accès directs

Réseaux sociaux

Le compte du Salon